• Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

DOULEURS CHRONIQUES

Migraines ou lombalgie, quand la douleur devient chronique

Il existe trois types de douleurs chroniques : les douleurs musculosquelettiques (MS) liées aux os, articulations, ligaments, tendons et muscles, les douleurs neuropathiques, causées par des lésions aux nerfs ou tissus et qui provoquent une douleur cuisante ou lancinante et enfin les douleurs d'origine tumorales. Qu’est-ce que la douleur chronique ? C'est lorsqu'une de ces douleurs dure trois mois ou plus.

Il est parfois difficile d’identifier la cause d’une douleur chronique, car sinon elle aurait été traité plus tôt. C'est souvent parce que le diagnostic n'est pas trouvé que la douleur dure. L’expertise chiropratique en matière d’évaluation et de diagnostic des problèmes MS peut contribuer à identifier l’origine de la douleur. Généralement, les douleurs chroniques MS sont provoquées par des troubles sous-jacentes:

- Hernie discale

- Syndrome postural

- Spondylolisthésis (antéro- ou rétrolisthésis)

 

- Arthrose (douleurs et inflammation articulaires)

- Sténose vertébrale (resserrement du canal rachidien compressant les nerfs)

- Fracture vertébrale ou de côte

- Syndrome sacro-iliaque

 

- Arthrite inflammatoire

 

Les maux de tête, céphalées chroniques quotidiennes sont d'autres formes courantes de douleurs chroniques. Dans les faits, il en existe deux grandes catégories: les migraines et les céphalées de tension chroniques qui sont considérées chroniques lorsqu’elles durent plus de 15 jours dans le mois et depuis au moins 3 mois.

Elles peuvent être causées par de nombreux facteurs : déclencheurs nutritionnels ou environnementaux, trouble de l'occlusion dentaire ou de la musculature connexe, stress, etc. Les irradiations à partir de la colonne cervicale jusqu'au crâne traduisent l'irritation des nerfs qui deviennent douloureux, notamment dans les céphalées de tension.

 

Le chiropracteur peut évaluer et contribuer à identifier les sources potentielles de la douleur. Selon les résultats de l’examen, le traitement chiropratique sera ciblé sur les causes sous-jacentes, notamment une dysfonction articulaire ou une tension musculaire, et inclure des conseils nutritionnels, posturaux et gymnastiques pour atténuer les symptômes et diminuer la fréquence, l'intensité et la durée des douleurs.

La douleur chronique, un fléau qui détruit la vie

Une douleur qui est réactivé régulièrement entraîne le système nerveux dans ce sens. Chaque fois que la douleur sera ressentie, le trajet nerveux conduisant l'information jusqu'au cerveau deviendra de plus en plus performant. Les neurosciences nous apprennent qu'avec la fréquence d'utilisation d'un nerf, le nombre de neurotransmetteurs utilisés, la taille des boutons synaptiques et le nombre de recepteurs augmentent. Cela à pour conséquence de faciliter les prochains messages nerveux identiques en rendant le système nerveux entraîné à cette douleur. La douleur qui est présente depuis trop longtemps, s'installe pour longtemps. 

Il n’est pas rare chez ceux qui souffrent de problèmes chroniques de retrouver également d'autres troubles qui en découlent. Le lien entre la douleur et l’insomnie, la dépression ou les troubles de l’humeur est mal compris ; toutefois, un cotraitement dispensé par une équipe de soins de santé peut s’avérer être la réponse la plus adapté au patient. Le chiropracteur peut devoir faire équipe avec le médecins de famille et d’autres professionnels de la santé afin de traiter efficacement les patients qui éprouvent des douleurs et des comorbidités connexes.

Le traitement de la douleur chronique

La bonne nouvelle pour les personnes qui souffrent de douleurs chroniques, c’est qu’il existe une solution. Un traitement conservateur, qui comprend la chiropraxie, contribue à soulager les symptômes aigus et chroniques et à corriger les dysfonctions mécaniques sous-jacentes. Le traitement peut aussi inclure des exercices pour maintenir la mobilité du corps.

 

Plusieurs programmes pour le traitement des douleurs chroniques sont fondé sur des données probantes, et aide par exemple les patients atteints de sténose vertébrale grâce à des stratégies d’autogestion, de soulagement de la douleur et d’amélioration des fonctions par des exercices dirigés et la thérapie manuelle. Les patients qui ont participés à ce programme intensif du Dr Ammendolia ont constaté une diminution des douleurs ainsi qu’une amélioration de leur mobilité et de leur qualité de vie.

 

Ce genre d’intervention constitue également une solution pour les personnes qui éprouvent des douleurs liées à d’autres troubles MS. Une étude américaine réalisée en 2012 a révélé que les patients aux prises avec des douleurs cervicales chroniques qui reçoivent un traitement chiropratique combiné à des exercices ont deux fois plus de chances de voir leurs douleurs disparaître que ceux qui sont traités à l’aide de médicaments.

Ne laissez pas la douleur s'installer et consultez un professionel.