• Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

LOMBALGIES


Les lombalgies sont un terme générique pour qualifier les douleurs lombaires comme l'entorse discale, la contracture musculaire, la poussée d'arthrose lombaires, la discopathie avancée telle que la hernie discale. Elles peuvent irradier dans la jambe comme dans la sciatique ou la cruralgie. Attention, il se peut que seules les irradiations soient présentes. Elles apparaissent à la suite des mauvaises positions au niveau de la colonne vertébrale lombaire et ont pour conséquences :

- Irritations chroniques dans l'aine ou dans la musculature lombaire

 

- Douleurs, sensations de fourmis dans les jambes.

 

- Instabilité à la marche

 

- Posture penché, en avant et/ou sur le côté lors de la marche

 

- Troubles d'une hanche ou/et d'un genou

 

- Brûlure dans les cuisses 

 

- Douleurs génito-urinaires

 

- Incontinence, fuite urinaire

 

- Rétention urinaire, difficulté à uriner

 

- Impuissance

 

- Chevilles gonflées, les pieds froids


Les douleurs dans les lombaires peuvent se déclarer de différentes formes. On distinguera les douleurs par les types de sensations: tiraillement, brûlure, en pointe, en barre, raideur, fourmillement ou engourdissements... Cela précisera la forme du traitement et sa qualité.

 

Les lombalgies, représentent 32,4% des causes d’accidents avec arrêts de travail dans la manutention manuelle (selon les statistiques d’ accident du travail de 2006) et 10 950 018 jours d’arrêts de travail en 2012, en France. 

Le traitement des lombalgies aigues par manipulations vertébrales sont recommandé par l'assurance maladie.

(Rappel: en France, seuls le médecin et le chiropracteur sont habilités à réaliser de tels actes.)

 

Elles peuvent arriver de différentes manières :

- Faux-mouvement à froid

- Soulèvement d'un poids lourd d'un coup ou répétitif (enfants, paquets)

- Mauvaise position de sommeil

- Longue station debout (au travail) ou assise (au bureau, en transport)

- Position de travail penché en avant

Les douleurs lombaires disparaissent spontanément lors de la phase initiale de la maladie. Mais vous pouvez être sûr qu'elles reviendront et de façon plus étendue. Alors n'attendez pas que le problème soit trop grave pour le traiter alors qu'il est possible à un stade précoce de guérir.