• Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

HISTOIRE BRÈVE

Les Etats-Unis sont le berceau de la chiropraxie, où la discipline a été fondée à la fin du XIXème siècle, par Daniel David Palmer.

 

Ce lecteur prolifique de littérature scientifique était parvenu à la conclusion que si les manipulations vertébrales étaient prodiguées pour leurs vertus curatives depuis des siècles, personne n’avait encore développé de recherche pour en expliquer les effets et améliorer les techniques.

 

Les premiers soins chiropratiques ont été dispensés par Palmer lui-même dès 1895. Il fonda deux ans plus tard la première école, à Davenport qui existe encore.

 

Entre 1913 et 1931, 39 états d’Amérique ont progressivement légalisé la chiropraxie.

 

A ce jour, plus de 75 000 chiropracteurs exercent dans les

50 états, qui tous ont reconnu la chiropraxie. 

Les ajustements vertébraux effectuées par les chiropracteurs sont pris en charge par le système d’assurance maladie gouvernemental Medicare. On note également que la chiropraxie est dispensée au Walter Reed National Military Medical Center, l’un des plus importants hôpitaux militaires des Etats-Unis.

La chiropraxie est reconnue dans plus de 40 pays dans le monde. 

En Europe, la chiropraxie est réglementée dans une quinzaine de pays. Très développée en Grande-Bretagne, où s’est installé le premier Collège européen de chiropraxie en 1965, c’est à ce jour en Suisse et dans les pays scandinaves qu’elle est le plus efficacement intégrée aux systèmes de santé comme en témoigne le statut de Docteur en Angleterre, en Suisse, en Norvège, en Suède et au Danemark, où les Docteurs en Chiropraxie sont prescripteur et peuvent réaliser des imageries médicales.

D'ailleurs en France, les étudiants ont à la fin de leur cursus un diplôme de Chiropracteur pour exercer en France, et un diplôme de Doctor of Chiropractic pour exercer dans les autres pays dans lesquels il est reconnu. 

 

 

Profession de thérapie manuelle au monde

heures de cours

ans d'études

naturelle

RÉGLEMENTATION FRANÇAISE

2002 : la chiropraxie est reconnue par le ministère de la santé

 

Installés en France depuis près d’un siècle, les chiropracteurs français ont attendu la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, avant d’être reconnus et de voir « l’usage du titre de chiropracteur […] réservé aux personnes titulaires d’un diplôme ».

En savoir plus :

 

 

2011 : les chiropracteurs deviennent les thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical

 

En 2011, le décret relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie définit ce statut très favorable, dans le paysage français des thérapies manuelles, en vertu de la qualité des preuves scientifiques sur l’efficacité de la chiropraxie comme de la qualité de la formation reçue par l’ensemble des professionnels diplômés en exercice.

En savoir plus :

 

 

2013 : les chiropracteurs sont enregistrés auprès de l’agence régionale de santé

 

Comme tous les professionnels de santé et les autres usagers de titres professionnels du champ sanitaire (ostéopathe, psychothérapeutes, notamment), les chiropracteurs français se voient désormais attribuer un numéro ADELI, soumis à la vérification de leur diplôme par leur agence régionale de santé.

En 2013, tous les chiropracteurs membres de l’AFC ont été enregistrés auprès de l’ARS et ont reçu un numéro ADELI après que leur diplôme a été vérifié.

En savoir plus :

 

 

ÉTUDES UNIVERSITAIRES

Une formation de haut niveau universitaire reconnue par le monde de la santé.

 

La formation du chiropracteur compte parmi les plus exigeantes des formations dans le champ de la santé.

La loi française impose 3520 heures de formation aux chiropracteurs. Pourtant, tous les chiropracteurs exerçant dans le monde ont suivi un minimum de 5500 heures d’enseignements théoriques et pratiques répartis sur six ans.

 

La profession est standardisée au niveau international 

avec un niveau d’exigence supérieur à celui de la loi française.

 

La formation des chiropracteurs est proche de celle des étudiants en médecine.
Leur parcours compte en effet des cours en biologie, physique et chimie très avancés mais également un lourd contingent d’heures d’anatomie et de sémiologie (science des symptômes), dispensées par des docteurs en médecine.

Sur les 5 500 heures que compte le programme, 1 400 sont dédiés à la formation aux actes chiropratiques.

 

En France, la formation est dispensée par une unique école, l’Institut franco-européen de chiropratique (IFEC). L’IFEC est agréée par le ministère de la santé depuis 2013.

En 2013 toujours, l’Académie nationale de médecine a reconnu la qualité de la formation des chiropracteurs qu’ils présentent comme « identique aux écoles de médecine » dans un rapport sur les thérapies complémentaires.

 

En savoir plus :

Lire l’agrément de l’IFEC par le ministère de la santé
Lire le rapport de l’Académie nationale de médecine

 

"Je me dis qu'il va falloir que je me pose ... pour suivre des études sérieusement.
Je voudrais être chiropracteur.

 

CONTACTS

Adresse

Maison de Santé Pluridisciplinaire du Fezensac

tél. 05 62 07 33 33

chemin de la Téoulère, 32190 Vic-Fezensac

Horaires

Lundi au Vendredi de 8:00 à 19:00

Samedi de 8:00 à 13:00

sur rendez-vous