• Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

ACTIF

80-90% des actifs souffriront de lombalgies à un moment ou un autre de leur carrière, conditionnées par le stress mais trop souvent par l'immobilité dans les bureaux et les transports, ou les gestes répétés !

En France, les lombalgies (dont la reconnaissance en maladie professionnelle demeurait marginale avant la création des tableaux de maladies professionnelles) sont devenues la 3e cause de maladies professionnelles depuis 2006 (INRS).

 

Chiropraxie pour des actifs assis


Le bureau semble être un milieu sans danger mais pour le

système musculosqueletique (MS), il est beaucoup plus hostile.

Le risque de lésion aigu va en augmentant avec les années

de travail au bureau. Notamment pour les atteintes MS,

des gestes normalement anodins en début de carrière peuvent

devenir soudainement traumatisants. Par exemple, l'apparition

d'un lumbago après avoir porter un paquet pourtant léger.

Mais surtout, au bureau guette un autre danger : l'immobilité.

Les motifs de consultations sont essentiellement les douleurs de la nuque et des épaules,

suivies des sensations de fourmillement et de douleur dans le bras et la main. Les lombalgies accompagnent souvent ces symptômes.

Le système MS est énormément sollicité au bureau. Les mauvaises habitudes, comme par un écran sur le côté, une position assise continue et prolongée sur des sièges pas toujours de bonne qualité, une mauvaise posture vers l'avant en combinaison avec l'utilisation excessive et mauvaise du clavier ou/et de la souris conduisent progressivement vers des problèmes chroniques. Il est de même pour les conducteurs qui tournent la tête toujours du même côté, utilise la même main pour manœvrer, le tout avec une position assise continue dans des sièges souvent trop mous.
Une mauvaise posture au travail nuit à la qualité de notre travail.


Notre colonne vertébrale est l'autoroute

de notre système nerveux.


Les activités assises peuvent déranger le flux d'information entre

le corps et la moelle épinière.

Voyez ici quelques symptômes qui peuvent être déclenchés

à causes des conflits entre l'articulation et le système nerveux,

lié à la posture:


- Posture oblique

 

- Dos rond, vouté

 

- Epaule de hauteur différente

 

- Jambes systématiquement croisées

- Jambes sans repos

 

- Tête penché sur le coté ou en avant.

 


La concentration focalisée sur la tâche de travail sur l'écran nous amène a délaisser notre posture en laissant le corps s'affaisser dans une position très mauvaise, qui certes, subjectivement est confortable mais qui est le plus souvent, un poison pour le dos.

Beaucoup d'employés s'assoient pendant des heures avec le dos rond, la tête en avant les épaules montées et les jambes croisées devant l'écran. Cela nuit non seulement au retour du sang des jambes au coeur, à la musculature qui s'enraidit, mais aussi à tout le dos et les disques intervertébraux.

Les employés de bureau sont recroquevillés en moyenne plus que 80% de leurs temps de travail derrière le bureau. Les conséquences à long terme pour les 17 millions d'employés de bureau en Allemagne peuvent s'étendre de la tête aux pieds.

 

 

 

La chiropraxie pour les actifs en travaux de force
 

Les lombalgies, représentent 32,4% des causes d’accidents avec arrêts de travail (manutention manuelle)(selon les statistiques d’accident du travail de 2006) et 10 950 018 jours d’arrêts de travail en 2012, en France.

 

Lorsque son corps est son premier outils, il devient indispensable

de le faire réviser régulièrement. Les artisans et ouvriers qui

répètent une tâche régulièrement dans les mêmes conditions

créent un déséquilibre que le corps tente par tous les moyens

de corriger. Cela peut créer des postures asymétriques favorables

à des malpositions, fixations vertébrales et par conséquent des

interférences avec les nerfs. Dès qu'une limite est atteinte, lié à

l'âge ou au surmenage lors d'une période d'intense d'activité, le

corps ne peut plus contenir les conditions imposées. C'est à ce

moment là qu'apparaissent les douleurs aigües déjà annoncées 

par d'autres signes.

 

Toutes les parties du corps peuvent être atteintes et lésées

par l’exercice de la manutention, mais généralement

la plus touchée est la région lombaire.

Préventivement on devrait réaliser des exercices correspondants à la compensation equivalente au travail que l'on fait chaque pour éviter ce déséquilibre à la source de tant de trouble locomoteur. 

Cela ne durerait seulement que 5 minutes par jour !

Si vous appartenez déjà aux personnes qui souffrent mais en plus, quotidiennement, alors nous vous recommandons de vous faire examiner la colonne vertébrale sans obligation, pour savoir dans quel état est votre premier outils de travail.

Informez votre Chiropracteur sur vos douleurs, leurs caractéristiques et leur rythme pour quelles appartiennent le plus vite possible au passé. Si nous ne pouvons pas vous aider, il est toujours de notre aspiration de vous trouver le meilleur traitement alternatif. Utilisez le Questionnaire de Santé pour répondre plus précisement à vos problèmes.

Consultez votre colonne vertébrale intéractive
MAINTENANT